Assurance temporaire habitation / garde meubles

L’assurance habitation temporaire

Souvent adoptée pour la location saisonnière d’appartements ou de maisons, les occupants provisoires de l’habitation se voient souscrire une assurance habitation temporaire. Cette initiative n’est pas réglementée et n’est pas obligatoire par la loi. Elle tient de l’initiative personnelle du futur occupant et du propriétaire. Il est néanmoins impératif de se protéger en cas de dommages corporels ou causés au logement temporaire.

Assurer son bien pour une période déterminée

La location meublée s’adresse maintenant à tous ceux qui cherchent un pied à terre pour une durée relativement courte, entre 1 et 12 mois. Elle trouve preneur dans la plupart des cas, aux salariés expatriés pour des missions relativement courtes mais aussi à des évènements ponctuels tels les salons, séminaires et même pour raisons touristiques. La location temporaire d’un meublé parait beaucoup plus intéressante que l’hôtel. Etudiants, vacanciers, divorcés, missionnaires, séminaristes, touristes, etc. la liste est longue et l’assurance habitation temporaire trouve preneur sur ce marché évolutif de l’assurance.

Les options d’assurance habitation temporaire

La demande d’assurance habitation temporaire évolue et les besoins avec. Plusieurs assureurs proposent aujourd’hui des alternatives sur les assurances habitations de courtes durées, meublées ou non meublées, destinées aux personnes en location de 1 à 12 mois. La partie propriétaire est en parallèle couverte grâce à l’offre ciblée des assureurs pour les propriétaires non-occupants ou copropriétaires non-occupants. Cette option donne la liberté de ne souscrire que sur la période de besoin, sans avoir à signer le contrat d’assurance 1 an avec tacite reconduction et dont la résiliation ne sera que problèmes. Il n’y a donc plus aucune résiliation anticipée à déclarer et une assurance de date à date possible. Il est à rappeler que l’assurance habitation est obligatoire par la loi lors de la signature du bail d’habitation. Le locataire doit présenter une attestation d’assurance habitation auprès du propriétaire du bien immobilier. L’Art. 9-1. « Chaque copropriétaire est tenu de s’assurer contre les risques de responsabilité civile dont il doit répondre en sa qualité soit de copropriétaire occupant, soit de copropriétaire non-occupant… » ce qui oblige le propriétaire de s’assurer en responsabilité civile.

Assurer les deux parties avec le contrat temporaire

Le propriétaire a la possibilité de souscrire plusieurs garanties et assurances pour les circonstances. Il existe l’option «  recours des locataires contre le propriétaire », qui permet de couvrir ce dernier contre les dommages causés aux locataires si une malfaçon ou un défaut d’entretien est à l’origine des dommages.

Le locataire, quant à lui, est face à plusieurs options. Soit le propriétaire a fait le nécessaire au niveau de son assurance et couvre donc le locataire le temps de la location ; soit il souscrit par sa propre initiative, une assurance habitation temporaire qui donne une garantie par « responsabilité civile villégiature », qui couvre l’assuré et sa responsabilité civile dans un autre logement que le sien. En cas de dommages ou de sinistres provoquant des dégâts chez les voisins et les tiers, le locataire doit impérativement souscrire une extension de garantie « responsabilité civile à l’égard des voisins et des tiers ».

Le contrat d’assurance habitation temporaire

Le locataire temporaire souscrit l’assurance habitation temporaire afin de couvrir l’ensemble des dommages que peut subir ce dernier ainsi que le bien immobilier. Cette assurance comporte les mêmes garanties que l’assurance classique et prévoit des  garanties de responsabilités civiles et contre les sinistres tels qu’un incendie, une explosion ou un dégât des eaux. En location classique ou saisonnière, la solution idéale reste l’assurance habitation temporaire avec la garantie « villégiature » qui permet de couvrir le logement sur une période déterminée. L’autre alternative est de souscrire une assurance temporaire au mois. Ce dernier est indispensable si l’assurance maison n’est pas extensible à la garantie villégiature. Dans ce cas, il est important de souscrire une assurance habitation vacances qui couvre le locataire temporaire, le temps de la location.

Comment souscrire ?

La souscription de l’assurance habitation temporaire est faite soit en allant directement à l’agence pour les cas particuliers (demandes d’options complémentaires, négociation des termes d’adhésion, …) et en prenant rendez-vous auprès d’un conseiller clientèle, soit directement par téléphone, auprès d’un commercial, pour les cas urgents ou par Internet pour les usagers voulant allier praticité et rapidité grâce au contrat d’adhésion à remplir, présent sur le site web de l’assureur.